Encroûtements croûtes et carapaces calcaires dans la région de Madrid

J. VAUDOUR

Abstract


sur les plateaux semi-arides castillans on observe des accumulations calcaires variées sur tous les substrats. Elles n'ont qu'un lien indirect avec le climat actuel. Les plus puissantes d'entre elles sont villafranchiennes (croûtes bréchiques et multirubanées du "páramo" de la Alcarria) ou fini-miocènes (encroûtements massifs du pédiment de Tolede sur migmatites et granodiorites). L'individualisation du calcaire dans les zones
de battement de nappes, le ruissellement hypodermique et la sédimentation palustre en milieu semi-endoréique ont joué un rôle aussi important que les processus pédologiques dans leur élaboration.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


RCUB RCUB Declaració ètica Avís Legal Centre de Recursos per a l'Aprenentatge i la Investigació Universitat de Barcelona