L'émergence d'un constructivisme psychologique: épistemologie génétique et étude du développement

Christiane Gillièron

Resumen


Le projet d'une épistémologie génétique, essentiellement interdisciplinaire, s'est développé pendant plusieurs décennies sans référence privilégiée aux théories constructivistes nées dans le cadre de l'épistéinologie mathématique. Pourtant, la place de la logique est centrale dans l'entreprise. C'est ce que montre l'image fondatrice du cercle des sciences, qui présente en même temps les relations horizontales entre disciplines et les relations verticales entre les objets, les théories, et les épistémologies internes, et qui tente d'asseoir scientifiquement l'épistémologie. Or, malgré les trois nombreux écrits de Piaget qui développent ce schéma directeur, il subsiste des ambiguïtés et des questions non résolues, essentiellement en ce qui conceme les relations entre la psychologie et la biologie. L'article présente d'abord "le point de vue de Piaget", en résumant les arguments essentiels attachés au cercle des sciences, et en définissant quelques concepts psychologiques fondamentaux. Il poursuit par une discussion méthodologique sur la notion de sujet, et suggère enfin une hiérarchie des "objets" du psychologue-épistémologue, en diflérenciant le sujet sensori-moteur, le sujet symbolique, le sujet "opératoire" puis théoricien, enfin le sujet formalisateur qui introduit, dans sa propre construction, les otuils qu'il a construits.

Palabras clave


Epistémologie génétique; cercle des sciences; développement; connaissance.

Texto completo:

PDF (English)

Enlaces refback

  • No hay ningún enlace refback.


RCUB revistesub@ub.edu Avís Legal RCUB Universitat de Barcelona