L’ECRITURE BARTHESIENNE CONTRE L’OUBLI (VUE DEPUIS L’ESPAGNE)

Ester Pino Estivill

Resumen


Cette contribution vise à éclaircir les malentendus de la réception de Barthes dans le champ littéraire et intellectuel espagnol durant la fin du franquisme et la transition démocratique. Nous expliquerons pourquoi les thèses barthésiennes sur la problématique du langage et la «mort de l’auteur» ont été perçues comme une activité théorique anti-historiciste et désengagée en Espagne. La seconde partie de cette étude se livrera à une analyse de l’écriture du témoignage chez Barthes, qui, en fin de compte, pourrait révéler des affinités avec les besoins littéraires de la mémoire historique espagnole qui sont encore en train de se réaliser aujourd’hui.

Palabras clave


Barthes; Mémoire; Franquisme; Transition; Réalisme; Témoignage

Texto completo: HTML

Refbacks

  • No hay Refbacks actualmente.
RCUB revistesub@ub.edu Avís Legal RCUB Universitat de Barcelona