Iconologie de la voix : du sermon De voce e verbo au Traitez de la voix et des chants

Laurence Wuidar

Resum


Le but de cette contribution est de tracer une iconologie de la voix dans un ensemble de textes de nature théologique et philosophique avant l’époque moderne. Le son signifie-il indépendamment des mots ? Le son manifeste-il l’intériorité de l’âme et est-il miroir de la psyché ? Le récit de Grégoire de Nysse sur la vie de sainte Macrine, le sermon De voce e Verbo d’Augustin et le Commentaire sur l’évangile de saint Jean de Jean Scot Eurigène sont les trois textes analysés d’un point de vue musicologique. Grégoire offre un tableau sonore de la mort de sa sœur introduisant le lecteur dans la sémantique du son et du cri au sein d’un récit hagiographique. Le sermon d’Augustin interroge la nature passagère du son dans son union à la permanence du Verbe ainsi que la voix comme interface entre l’intériorité de l’être et l’extériorité du monde. Enfin Jean Scot pénètre dans les spéculations théologiques sur la voix comme miroir de l’autre : Jean Baptiste est voix d’un autre, voix de l’altérité qui transcende son identité propre. En cela, Augustin et Jean Scot ne sont pas sans rapport avec les considérations sur la voix du Traitez de la Voix et du Chant (1636) de Marin Mersenne qui clôt notre analyse : la voix est miroir de l’âme mais la voix du chanteur, comme celle de Jean, manifeste les passions d’un autre.


Paraules clau


Théorie musicale, voix, identité, altérité, passions, signification, son, bruit, langage, Grégoire de Nysse, Augustin, Jean Scot Eurigène, Mersenne

Text complet:

PDF (Français)

Referències


AUGUSTIN, De la Trinité, (Raulx ed.) Bar-le-Duc, L. Guérin & Cie, 1868.

AMERIO, Franco, Il De musica di sant’Agostino, Torino, Società Editrice Internazionale, 1929.

BARTHES, Roland, « Les fantômes de l’Opéra », Le Nouvel Observateur, 17 décembre 1973.

BARTHES, Roland, Le plaisir du texte, Paris, Seuil, 1982 (Paris, 1973).

BARTHES, Roland, « Que deviendrait une société qui renoncerait à se distancer ? », Le Monde, 15 novembre 1974.

BARTHES, Roland, Le grain de la voix. Entretiens 1962-1980, Paris, Seuil, 1981.

BETTETINI, Maria, «Ai limiti della materia, tra neoplatonismo e cristianesimo. Per una lettura del ’De musica’ di Agostino d’Ippona », Therese Fuhrer, Michael Erler (ed.): Zur Rezeption der hellenistischen Philosophie in der Spätantike, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 1999, p. 123-138.

BOERSMA, Hans, Embodiment and Virtue in Gregory of Nyssa: An Analogical Approach, Oxford, Oxford University Press, 2013.

BONAFEDE, Giulio, «Presencia de san Agustin en Escoto Eriugena », Augustinus, 16, 1980, p. 263-285.

CORSINI, Eugenio, « L’harmonie du monde et l’homme microcosme dans le De opificio hominis », Jacques Fontaine, Charles Kannengiesser (ed.): Epektasis. Mélanges J. Daniélou, Paris, Beauchesne, 1972, p. 455- 462.

CURRIE, Gabriela I., «Concentum caeli quis dormire faciet? Eriugenian cosmic song and Carolingian planetary astronomy », David Butler Cannata et al. (ed.), Quomodo cantabimus canticum? Studies in honor of Edward H. Roesner, Middletown, AIM, 2008, p. 15-35.

DANIÈLOU, Jean, L’être et le temps chez Grégoire de Nysse, Leiden, Brill, 1970.

DUCHEZ, Marie-Elisabeth, « Jean Scot Erigène premier lecteur du De institutione musica de Boèce? », Werner Beierwaltes (ed.), Eriugena: Studien zu seinen Quellen, Heidelberg, Winter, 1980, p. 165-187.

DUNCAN, David H., « Persuading the affections: Rhetorical Theory and Mersenne’s advice to harmonic orators », Georgia Cowart (ed.), French musical thought, 1600-1800, Ann Arbor, UMI, 1989, p. 149-176.

ERICKSON, Raymond, «Eriugena, Boethius, and the Neoplatonism of Musica and Scolica enchiriadis », Nancy Kovaleff Baker (ed.): Musical humanism and its legacy: Essays in honor of Claude V. Palisca, New York, Pendragon Press, 1992, p. 53-78.

FAES DE MOTTONI, Barbara, «Eventi sonori ed esperienze mistiche in alcuni itinerari teologici tardoantichi e medievali », Eventi sonori nei racconti di viaggio: Antichità e Medioevo, Musica e storia, 13/1, 2005, p. 157-175.

FOLLI, Laura, «Canticum cordis. La musica e l’interiorità nelle Enarrationes in psalmos di Agostino», Mauro Letterio (ed.): La musica nel pensiero medievale, Ravenna, Longo Editore, p. 177-183.

GOZZA, Paolo, Imago vocis. Storia di Eco, Milano, Mimesis, 2010.

HALTON, Thomas (ed.), Studies in Augustine and Eriugena, Washington, The Catholic University of America Press, 1992.

HANDSCHIN, Jacques, « Die Musikanschauung des Johannes Scotus Erigena », Deutsche Vierteljahresschrift für Literaturwissenschaft und Geistesgeschichte V, 1927, p. 316-341.

HOLSINGER, Bruce W., «”A beautiful, breathing instrument of music”: Gregory of Nyssa », Music, Body and Desire in Medieval Culture: from Hildegard of Bingen to Chaucer, Stanford, Stanford University Press, 2001, p. 46-53.

MACE, Dean T.,« Marin Mersenne on language and music », Journal of Music Theory, 14/1, 1970, p. 2-34.

MARROU, Henri-Irénée, « Une théologie de la musique chez Grégoire de Nysse », Jacques Fontaine, Charles Kannengiesser (ed.): Epektasis. Mélanges J. Daniélou, Paris, Beauchesne, 1972, p. 501- 508.

MARTIN, Marie-Pauline; Chiara SAVETTIERI (ed.), La musique face au système des arts ou les vicissitudes de l’imitation au siècle des Lumières, Paris, Vrin, 2013.

NIEMÖLLER, Klaus W., « Die Musik im Weltbild des Johannes Scotus Eriugena », Frank Hentschel (ed.), Musik, und die Geschichte der Philosophie und Naturwissenschaften im Mittelalter, Fragen zur Wechselwirkung von musica und philosophia im Mittelalter, Leiden, Brill, 1998, p. 293- 304.

NYSSE, Grégoire de, Vie de sainte Macrine, introduction, texte critique, traduction, notes et index par Pierre Maraval, Sources Chrétiennes 178, Paris, Les Éditions du Cerf, 1971.

NYSSE, Grégoire de, ou CÉSARÉE, Basile de [?], Sur l’origine de l’homme (Homélies X et XI de l’Hexaéméron), Alexis Smets, Michel van Esbroeck (ed.), Sources Chrétiennes 160, Paris, Les Éditions du Cerf, 1970.

PABON, Guillermo, Numerus-proportio en el De Musica de San Agustín: La tradición pitagórico-platónica, Editorial Académica Española, 2011.

PANTI, Cecilia, Filosofia della musica: Tarda antichità e medioevo, Rome, Carocci, 2008.

PARRET, Herman, La voix et son temps, Bruxelles, De Boeck & Larcier, 2002.

«Proportion, harmonie et beauté chez Mersenne. Entre lecture analogique et lecture physicomathématique de la musique », Sabine Rommevaux, Philippe Vendrix, Vasco Zara (ed.), Proportions, Turnhout, Brepols, 2012, p. 249-262.

RIPA, Cesare, Iconologia, Rome, eredi di Giovanni Gigliotti, 1593.

ROLLE, Richard, Le chant d’amour (Melos Amoris), texte latin de l’édition E.J.F.Arnould, introduction et notes par François Vandenbroucke, o.s.b., traduction par les Moniales de Wisques, Paris, Les Éditions du Cerf, 1971.

SCOT, Jean, Commentaire sur l’évangile de Jean, Edouard Jeauneau (éd.), Sources Chrétiennes 180, Paris, Les Éditions du Cerf, 1972.

STOCK, Brien, «Observations on the use of Augustine by Johannes Scottus Eriugena », Harvard Theological Review, 1967, p. 213-220.

SZENDY, Peter, « Phtongonomie animales chez Aristote, Mersenne, Kircher », Marta Grabocs (ed.), Méthodes nouvelles, musiques nouvelles: Musicologie et création, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 1999, p. 11-29.

VAN WYMEERSCH, Brigitte, « Marin Mersenne et les rapports texte-musique », Anne-Madeleine Goulet, Laura Naudeix (ed.), La fabrique des paroles de musique en France à l’âge classique, Wavre, Mardaga, 2010, p. 57-75.

VIRET, Jacques, «Harmonie musicale et harmonie naturelle à l’époque carolingienne : Exégèse d’un passage de Jean Scot Erigène », Danielle Buschinger, André Crépin (ed.), Musique, littérature et société au Moyen Âge, Paris, Champion, 1980, p. 85- 98.

WAELTNER, Ernst, L., Organicum melos: Zur Musikanschauung des Iohannes Scottus Eriugena, Munich, Bayerische Akademie der Wissenschaften, 1977.

WUIDAR, Laurence, La simbologia musicale nei Commenti ai salmi di Agostino, Milano, Mimesis, 2014.




DOI: https://doi.org/10.1344/Materia2015.9.1

Enllaços refback

  • No hi ha cap enllaç refback.




Copyright (c) 2015 Laurence Wuidar

URL de la llicència: http://creativecommons.org/licenses/by/3.0
RCUB revistesub@ub.edu Avís Legal RCUB Universitat de Barcelona